Ses amis de la guerre

Lorie. Il connut Lorie dans la resistance. Lorie est issue d’une famille aristocrate polonaise tres aisee. Elle racontait que les membres de sa famille dormaient avec des chaussettes et gants en soie et qu’ils avaient un nombre incalculable de domestiques. Durant la guerre, sa famille fut massacree lors de l’invasion de la Pologne par l’Allemagne nazie et l’URSS stalienne. De ce temps, elle garda une peur du communisme qui l’habita toute sa vie. Lorie arriva en France et entra dans la resistance grace a un parfait allemand. Lorie devint espionne pour les Agnlais. Lorie fut appelee par les etabissements Revollier Experton afin de proteger les ouvriers contre les perquisitions allemandes et eviter que les ouvriers partent au STO. Elle fut arretee par la gestapo et subit des essais cliniques qui la marquerent a vie. La guerre terminee, elle devint journaliste a l’Agence France Presse. Leur amitie continua apres la guerre.

Jacques Binart. Jacques rencontra d’abord Pierre Experton, aine de Maurice dont il se lia d’amitie en 1944 dans les regiments qui remontaient d’Afrique vers l’Allemagne. Il rencontra dans l’armee aussi Maurice Experton. Jacques Binart est ne dans une famille d’industriels et d’ingenieurs ce qui a sans doute dispose les trois hommes a se rencontrer et a s’apprecier. Jacques est une des figures anonymes mais exemplaires de la seconde guerre mondiale. Trop jeune poru etre mobilise, il reste en France jusqu’en 1941 puis decide de partir dans le Sud, a Marseille ou il fait une annee de classes preparatoires pour Saint Cyr. Les circonstances de la guerre le menent a partir. Appele au STO, il decide de partir en Espagne. Il est fait prisonnier et passe de prison en prison puis arrive a la frontiere portugaise. Dans le wagons qui l’amenent, il entend la population crier « Vive la France », « Vive la Resistante ». c’est un moment d’une intense emotion avant d’arriver au Maroc. Au Maroc, il retrouve ses deux freres dont l’aine Pierre. Pierre avait ete mobilise pendant la guerre alors qu’il devait etre un brillant etudiant de l’ecole normale superieure. La defaite annoncee, il passe dans la « zone libre » mais un colonel francaise affilie a la resistance lui dit que la zone ne resterait pas libre longtemps et trouve le subterfuge de devoir gerer les troupes africaines qui doivent retourner en Afrique pour aller la ou la resistance s’organise: dans les colonies. C’est comme cela qu’il se retrouve au Burkina ou il frequente l’institut Pasteur car biologiste de formation puis se retrouve au Maroc. Ensuite, les deux freres se separent pour remonter l’Italie, puis la France et participer a la liberation de leur pays. Dans les derniers mois de la guerre, leur frere cade est encore mobilise dans la guerre. Le colonel dont il est sous les ordres demande a deux de ses subalternes lequel veut aller en reconnaissance. Le cadet des freres Binart se porte volotaire. Il meurt d’une balle en reconnaissance alors que le conflit touche a sa fin. Les circonstances de la guerre ont sans doute marque toute cette generation de jeunes hommes qui ont affront la mort de si pres et dont les amities ont dure. Jacques decide de partir en Indochine ou il vit jusqu’en 1954 travaillant aux Ciments d’Indochine. Homme de tres grande culture, il se forme a l’informatique a son retour et y entame une nouvelle carriere. Regulierement, il rendra visite a Maurice et Michele. C’est avec Jacques Binart que le couple va decouvrir l’exposition Van Gogh aux Parys-Bas.

Jean Grison