Peinture de sa femme en 2003

Ce portrait a été realise en 2004, peu avant le deces de son epouse. Il est particulierement emouvant quand on sait que Maurice Experton était atteint de la maladie de Parkinson et que ses tremblements l’ont un temps empeche de peindre a sa guise. Ce tableau, un des derniers de l’artiste revele la volonte d’un homme de s’exprimer par l’art. Voulait-il immportaliser son epouse dont les jours etaient comptes ? Voulait-il transfigurer sa peine et sa melancolie dans la peinture et l’art ? Cherchait-il tout simplement a s’evader du present dans un dernier exercice artistique ? La simplicite du tableau tranche avec les dessins de ses 20 ans faits de tant de details. L’arriere-plan de la peinture ressort comme une image passee, comme une photo jaunie trop longtemps restee au soleil. Le visage est d’une simplicite alarmante, la contrainte de la maladie sans doute et l’alarme du depart. Le regard est flou mais on reconnait la meme expression de l’œil droit n’ayant pas la meme direction que l’œil gauche. La grande masse noire domine le tableau et supporte un visage absent, une bouche sans expression. Sur la photo, le panier regorgeant de pains et donc de vie et l’assiette bien decoree tranchent avec la fragilite evidente de son epouse, le regard. A l’inverse s’esquisse sur le visage un sourire bienveillant, debonnaire. Tous ceux qui ont connu Michele Experton ont temoigne de sa sensibilite, de sa capacite a comprendre les autres sans parole, par l’attitude percue.

g-mamie-nol-2003-63 g-portrait-maman-2003-20p