Publié le

Les artistes marseillais du XXe siècle

A propos de Marseille :

Marseille est une commune située au sud-est de la France, chef-lieu du département des Bouches-du-Rhône et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. A cause de sa population, la ville de Marseille constitue la 2e commune de France, comptant 858 120 habitants et la 3e accumulation avec 1 565 879 habitants en 2013. Depuis le 1er janvier 2016, elle est devenue le siège de la métropole d’Aix-Marseille-Provence, la 2e plus importante de la France comptant 1,8 million d’habitants, avec son aire urbaine la 3e de la France après celles de Paris et Lyon avec 1 727 070 habitants. Le climat y est catégoriquement méditerranéen. Elle jouit d’une durée d’ensoleillement extraordinaire, avec au moins 2 800 heures de soleil annuellement, généralement à cause du mistral, un vent froid et à la fois sec qui souffle en moyenne 95 jours par an.

Les peintures du XXe siècle à Marseille :

Les peintures depuis le XVIIIe jusqu’au XXe siècle à Marseille illustrent généralement des bateaux de pêche et des ports méditerranéens à cause de la ville qui est bordée par la mer Méditerranée à l’ouest, corsetée par le massif de l’Estaque et le massif de l’étoile au nord, avec le Garlaban à l’est, le massif de Saint-Cyr et le mont Puget au sud-est et enfin le massif de Marseilleveyre au sud. Du 28 mai jusqu’au 13 septembre 2009, 110 toiles de la Collection de la Fondation Regards de Provence s’installent dans les salons du Palais des Arts à Marseille. Le thème était les marines, les côtes, les ports et la vie quotidienne de ses lieux qui donnent la splendeur du pourtour méditerranéen, de la Côte d’Azur et de la Provence.

Ziem, Verdilhan, Valtat, Seyssaud, Prieur Bardin, Ponson, Peske, Barry, Allegre, Ambrogiani, Bernard, Camoin, etc. Ce sont des artistes Marseillais du XXe siècle qui s’y sont représentés. Les artistes ont toujours été inspirés par la mer. La peinture de marine embrasse le paysage de la mer, les tempêtes, les vues de ports, les embarcations, les naufrages mais surtout les scènes qui sont liées à la vie du bord de mer. Au milieu du XIXe siècle, elle penche de plus en plus, de la peinture d’histoire ou de reportage dramatique, vers les paysages naturels de la mer. La mer est ensuite devenue calme et poétique sur les bords, les criques et les baies méditerranéennes, elles montrent le savoir-faire de l’artiste sur le motif. La mer est devenue une explosion de couleur et de matière au XXe siècle et devient la marque d’une expression montrant la désunion avec la coutume et ouvre la voie vers la modernité.

Quelques noms d’artistes Marseillais du XXe siècle :

Les artistes Marseillais du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui sont tellement nombreux qu’il serait difficile de tous les mentionner. Mais il existe quand même des artistes plus connus et plus populaires que d’autres comme Aicardi Hubert, né le 21 mars 1922 à Marseille et décédé le janvier 1991. Il a été connu pour ses marines, ses bords de mer, ses paysages rocheux, ses quartiers en démolition, etc. Ferrari Antoine, un Marseillais né le 1er février 1910 et décédé en 1995 qui était devenu artiste peintre contre l’avis de son père. Revelly Honoré, un peintre Marseillais qui était à la fois le directeur de l’Académie de peinture de Marseille. Washington Georges, né le 15 septembre 1827 et décédé à Paris en 1910, il était un peintre orientaliste. Crémieux Edouard, né à Marseille le 21 janvier 1856 et décédé en 1944, il a été encouragé par son maître de dessin qui s’appelle Marius Guindon et est parti pour Paris pour s’y installer. Son travail a été récompensé par plusieurs médailles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *